Le châtieur

L’œuvre

le-chatieur-(-hicham-aboumarrouane-)
Achetez ici

Le châtieur… en gros

Le châtieur de Hicham Aboumerrouane est un livre qui se traduit par une littérature maniaque, résultante d’une recherche soignée dans les confins du verbe.

Le châtieur en trois temps

« Le châtieur » éditée par La Lettre Peinte est un livre, comme le définit son auteur, Hicham Aboumerrouane, à trois temps. Un temps léger, où la folie de l’écriture déverse sur les yeux acharnés du lecteur. Une folie en vitesse qui rallonge et le personnage et son auteur des titubements du lecteur. Vient un temps lourd, où la littérature, grangenée du réel, part en cure, chez les siffleurs des essences verbales. Ensuite, un temps inexistant. Là, où la littérature se mue en réalité.

Le châtieur…Une contrainte

L’oeuvre « Le châtieur » est composée du livre, de la peinture à l’huile, et de l’interprétation audiovisuelle. L’auteur, Hicham Aboumerrouane, dit de la littérature de l’œuvre qu’elle s’est proposée à lui comme étant une contrainte plutôt qu’une liberté. Toujours selon l’auteur «  C’est une œuvre conçue dans un remous de peine » Loin d’être une œuvre de joie, un pressoir littéraire aux manies infinies.

Le châtieur…Un style.

« Le châtieur » se distingue par le style de l’auteur Hicham Aboumerrouane, Un style à’lorigine De l’oeuvre « Le clochard » et « Ça cloche » du même auteur. Un style qui ne cesse de donner naissance à des états d’êtres nouveaux. Une fabrique permanente du réel, sous la houlette littéraire.

Le châtieur…Une fatalité.

« Le châtieur » ne manque pas de déboucher, par le biais de son auteur, sur une histoire. Hicham Aboumerrouane regrette qu’il n’y ait pas de littérature dans l’absolu, qui se dépense du compris. Hélas, la littérature du châtieur ne manque pas de s’entacher des crasses du réel. Le châtieur dans la peau.

Le châtieur…Une histoire.

« Le châtieur » dans la peau d’Ahmed défausse sa folie sur le cours hypocrite d’une vie. SI l’auteur Hicham Aboumerrouane a misé sur un prénom marocain, c’est bel et bien pour marocaniser la francophonie de sa littérature. Aussi, pour vérifier la capacité du personnage à s’incliner devant la folie verbale, s’y laisser prendre. Oui, le marocain est à même d’assurer, et de bout en bout, une folie littéraire. Mieux, il ne fait que la multiplier, l’accomoder à ses besoins culturels. Ahmed, personnage principal de l’œuvre « Le châtieur » occasionne un châtiment sans double au monde rond. Il falsifie les codes les plus élémentaires d’une vie humaine, détourne les utilités, en fait un rire, une béance. Ahmed en déréglant son être, finit par déteindre sur le monde…le monde se brouille et tombe. Ahmed, maître d’une déchéance.

Le châtieur…La quatrième de couverture.

“Le châtieur” de Hicham Aboumerrouane

Le Châtieur…L’interprétation (DVD)

Le chatieur DVD
Achetez ici

Extrait “Le châtieur”

Ouverture « Le châtieur »

Extrait “Le châtieur” Hicham Aboumerrouane

Extrait “Le châtieur” (Suite)

Extrait “Le châtieur” Hicham Aboumerrouane

L’interprétation “Le châtieur”

Extrait “Le châtieur” de Hicham Aboumerrouane

Tableau “Le châtieur”

Le châtieur de Hicham Aboumerrouane édité par La Lettre Peinte
Peinture à l’huile “Le châtieur” de Hicham Aboumerrouane

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *